Block title
Block content
Photographe

Maman de 3 enfants je n'ai jamais vécu personnellement un départ "précoce" mais autour de moi, j'ai croisé ou échangé avec des mam'anges.
J'ai compris que ces familles qui n'avaient pas ou peu de souvenirs "tangibles" de leur bébé parti trop tôt, avaient au final peu de choses à partager avec leurs proches, leurs enfants, leur entourage.
Garder des photos et avoir des images autres que celles du souvenir m'a toujours semblé important, mais par pudeur, je n'ai jamais osé proposer des prises de vues, par peur de déranger peut être...
En lisant des témoignages de parents ayant vu leurs petits partis trop tôt, j'ai peu à peu compris que notre regard de photographe pouvait être comme une main tendue à celui qui voulait la prendre, comme un partage d'amour plein de discrétion et de douceur par le biais de l'image, de leur image, de leur histoire.
Photographe autodidacte j'ai eu mon premier appareil argentique entre les mains vers 12, et aujourd'hui, du haut de mes 42 ans, j'aime capter ce qui pourrait paraître imperceptible et qui est pourtant présent partout autour de nous : l'amour !
Amour par le biais d'une vibration, d'un regard, d'un détail, amour au sens large du terme...