Block title
Block content
Photographe

Je m’appelle Audrey, j’ai 40 ans, et je suis photographe professionnelle dans le golfe de Saint Tropez, maman comblée de Lorenzo, 16 ans et de Roméo 8 ans et demi.
J’ai su depuis toute petite qu’être maman serait le rôle de ma vie. Lors de ma première grossesse, il y a 16 ans, lorsque l’on m’a parlé d’un « test de dépistage de la trisomie 21 », j’ai été terrifiée parce que ce petit être qui poussait en moi, je l’avais senti bouger, j’avais entendu son cœur battre, il était hors de question d’interrompre cette grossesse en cas de pépin… Mais pour respecter le choix du papa, j’ai pris la décision de le faire. Nous n’avons dépisté aucune trisomie, et j’ai pu mener ma grossesse normalement jusqu’au 6ieme mois. A ce moment là, mon bébé a voulu naître, mais il était trop tôt, j’ai donc été hospitalisée et on m’a injecté des produits afin que je puisse « tenir » le bébé au maximum… Lorenzo est né à 36 semaines et demi de grossesse, et aujourd’hui il a 16 ans c’est un beau jeune homme de 1m83 ! Je me suis demandé comment j’aurais pu survivre si les choses ne s’étaient pas passées ainsi, aurais je supporté la douleur, le deuil ? C’est quelque chose qui m’a longtemps travaillé. 7 ans plus tard, ma deuxième grossesse a été tellement douce que j’ai pu enfin retrouver la paix. Et je découvre le miracle de la vie à chaque séance nouveau né que je fais dans mon travail… c’est un bonheur.
Quand j'ai entendu parler de l’association « SOUVENANGE » ma réaction première a été l’angoisse, comment aborder une telle question alors que moi même j’avais été longtemps préoccupée par cette crainte, comment rester digne devant des parents désemparés, meurtris ? Et puis le temps est passé, l’idée a fait son chemin et je pense que le moment est venu pour moi, d’offrir de mon temps, de mon talent à ces parents, afin qu’ils puissent garder un souvenir, un témoignage, une preuve d’amour envers leur enfant. Je tiens à leur permettre de garder ce souvenir intemporel de leur enfant.
Alors me voilà, adhérente de l’association, photographe de l’association Souvenange, maman, et humaine avant tout. 
J’espère que ma démarche apportera un peu d’aide à ces parents endeuillés, que grâce à ma démarche, ils se sentiront un peu moins seuls, nous sommes tous des êtres humains, il me semble important que nous soyons solidaires dans la joie comme dans la douleur, et c’est ma façon à moi de m’associer à mes semblables.