Block title
Block content
Photographe

Bonjour, je m'appelle Lucia, je suis maman de deux princesses et photographe de nouveau-nés dans l'aire toulonnaise. En suivant une formation sur internet, j'ai entendu une photographe américaine parler d'une association qui fonctionne aux US et qui regroupe les photographes bénévoles pour accompagner les parents en deuil. Je ne me suismême pas posé la question « pourquoi ? » Comme je l'ai entendu si souvent. Je vis, moi-même, avec un souvenir d'un petit bébé parti trop tôt. Ce n'était pas mon bébé, mais celui de ma maman, mon petit frère. Je ne me souviens plus combien de fois je l'ai vu regarder ces vieilles photos, avec les coins parfois abîmés, les seules preuves qu'il a existé, qu'il a fait partie de notre vie et qu'il en fera partie à jamais. C'est dans les situations comme ça que notre métier prend toute son importance. Dès le début, je savais, que c'était mon devoir d'aider ces parents parce que dans la vie, il y a la joie, mais il y a aussi la douleur et tous ces moments font de nous ce que nous sommes. Et puis un jour, j'ai reçu un coup de fil d'une maman qui allait devenir une par'ange et je n'ai pas hésité une seconde. J'ai été là pour eux, j'ai été là pour ce petit être, pour photographier son visage, ses petits pieds, ses mains. C'était des moments remplis de tristesse, mais aussi d'amour. Je ne peux pas imaginer leur douleur, mais je peux essayer d'imaginer la valeur qu'accordent les parents à ces photos. Aujourd'hui, on commence enfin parler un peu plus de deuil périnatal et mon plus grand souhait serait que les parents de chaque maternité puissent compter sur un photographe bénévole pour pouvoirs les accompagner, s'ils le souhaitent.